Multiflex logo

Location

 153 ter avenue Marcel Hoarau
97490 Sainte Clotilde, Réunion

Horaires d'ouverture

Lun – Ven 8:00 – 17:00

Appelez- nous!

06 92 24 24 68

Des travaux efficaces pour vos factures d’énergie

par | Nov 12, 2019 | INVESTIR, S'INFORMER, S'INSPIRER | 0 commentaires

4 Conseils de travaux pour réduire sa facture énergétique

Les factures énergétiques, le gaz, l’électricité, l’eau et parfois d’autres énergies (bois, fuel) forment une bonne partie des dépenses des Français. Certains travaux de rénovation peuvent considérablement alléger celles-ci.

1.    Investissez dans l’isolation de votre maison

Une mauvaise isolation peut vous faire perdre jusque 30% de la chaleur de votre habitation par le toit, 15% par les murs, et 10% par le sol, surtout dans les régions froides, ce qui fait grimper votre facture de chauffage, que ce soit au bois, à l’électricité, au gaz ou au fuel. Autant dire que ce sont de l’énergie et de l’argent perdus.

Une étude thermique vous montre exactement où se trouvent les déperditions de chaleur. Sachez que pour réaliser les travaux associés, de nombreux aides existent, comme l’éco-prêt à taux zéro, les aides régionales…

On peut isoler différentes parties de la maison.

L’isolation de la toiture

Ici il existe plusieurs méthodes. Le sarking, très utilisé, consiste à poser des panneaux en bois isolé comme une sorte de « sous-toiture ». Ce type d’isolation est très efficace et esthétique. Le sarking se pose par l’extérieur, ce qui ne fait pas perdre de la place dans la maison.

Le système « intégra réno » se pose également par l’extérieur. Ce système représente non seulement une bonne isolation thermique, mais également une excellente isolation acoustique. Ce type d’isolation consiste à poser jusque 3 couches d’isolants sous la toiture, à même les rampants. Il faut déposer complètement la couverture (en général les tuiles) pour cette isolation. En revanche, l’isolation est rapide à poser et ne fait pas perdre de la place à l’intérieur.

Puis, pour le toit aussi, Il y a les caissons chevronnés. Vous pouvez simplement poser des planches d’isolant sur le toit. Cette méthode est la plus facile, mais le poids des caissons peut poser des problèmes. De plus, les résultats en isolation sont convenables, mais les caissons ne donnent pas de haute performance thermique.

Il est également possible d’isoler le toit par l’intérieur, dans les combles si ceux-ci sont accessibles. Il faut en revanche faire attention à ce que cela ne diminue pas trop l’espace, surtout si cet espace est aménagé.

L’isolation des murs

Les murs peuvent être isolés par l’intérieur ou par l’extérieur. Ce dernier est préférable quand vous ne voulez pas perdre de surface habitable. Les ponts thermiques seront bien traités tandis que l’inertie thermique seront conservés. Malheureusement, cette isolation est jusque 6 fois plus chère et n’est pas autorisée partout (dans une zone de patrimoine protégée par exemple).

L’isolation par l’intérieur est plus économique mais fait en revanche perdre de la surface habitable. De plus, si vous optez pour cette solution, il se peut que vous deviez reprendre les réseaux de chauffage ou électriques, d’où l’importance d’être conseillés par des professionnels.

L’isolation du sol

Parfois responsable d’environ 10% de perdition, votre sol peut aussi être isolé. Vous pouvez isoler votre sol existant en posant un isolant puis un nouveau revêtement. Une solution similaire revient à isoler le dessus du plancher déjà existant puis à couler une dalle flottante.

Si votre sol est bien sec, vous pouvez opter pour ma mise en place d’une chape isolante. En cas d’humidité, ceci n’est pas faisable. Et enfin vous pouvez isoler votre soubassement, auquel cas il faudra le combiner avec une isolation des murs par l’extérieur ainsi que des travaux de drainage des fondations.

2.    Optez pour les énergies renouvelables

Changer de moyen de chauffage demande un investissement, ici aussi certaines aides existent, et mènera à une baisse de charges considérable. Utiliser une énergie renouvelable est écologique, ce qui est non-négligeable. 

Pensez à la pompe à chaleur qui utilise une énergie renouvelable. La PAC (pompe à chaleur) « aérothermique » utilise l’air, tandis que la PAC « géothermique » utilise l’énergie de la Terre. Vous aurez une unité à l’extérieur, la pompe, qui fera en sorte que l’énergie de l’air ou de la terre soit ensuite utilisée pour diffuser de l’air chaud dans votre maison via des consoles. Vous pouvez ainsi ne chauffer que les pièces que vous souhaitez.

Une autre option est de produire sa propre énergie renouvelable avec des panneaux solaires. L’autoconsommation devient de plus en plus populaire, et est faisable avec des panneaux photovoltaïques ou avec des panneaux thermiques. Les premiers produisent de l’électricité en captant les rayons de soleil que vous pourrez ensuite consommer, stocker ou vendre.

Les seconds produisent de la chaleur récupérée pour le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire. Ils peuvent couvrir entre 25 et 60% de vos besoins annuels et ainsi réduire vos factures.

Les chauffe-eau ont beaucoup progressé ces dernières décennies. Ces équipements sont aujourd’hui plus économiques et plus performants que dans le passé. Le chauffe-eau thermodynamique par exemple permet de réduire sa facture énergétique par 4 pour le chauffage de votre eau sanitaire. Si vous cherchez solution écologique, optez pour un chauffe-eau solaire.

3.    Diminuez les déperditions de chaleur par les fenêtres

Vos fenêtres peuvent être la cause 25% de déperdition de chaleur. Ces déperditions se produisent par le vitrage ou par la structure de la fenêtre elle-même. Pour la rénovation de vos fenêtres, vous pouvez aussi bénéficier d’aides.

Pour cette rénovation, il est possible de poser du survitrage sur l’existant, mais il est conseillé d’investir dans le double vitrage et dans la structure qui peut être en bois, en aluminium ou en PVC. Renseignez-vous auprès d’un professionnel qui saura vous conseiller au mieux.

4.    Changez vos équipements de chauffage gourmands en énergie

Ce ne sont pas des travaux à proprement parler, mais cela représente tout de même un investissement. Les appareils qui datent peuvent consommer beaucoup (trop) d’énergie. Si vous avez des chauffages électriques par exemple, pensez à remplacer vos vieux « grille-pain » pour des radiateurs à inertie, qui continuent à diffuser la chaleur qu’ils accumulent, même lorsqu’ils sont éteints. Ceux-ci consomment beaucoup moins.

Nous avons plus haut déjà parlé des pompes à chaleur (PAC), qui vous permettent de remplacer votre ancien chauffage et qui n’ont pas besoin d’un réseau de chauffage existant, pensez-y.

Il existe aujourd’hui de nombreuses aides pour accéder à un nouveau moyen de chauffe moins énergivore. Renseignez-vous auprès de votre installateur ! 

VOTRE DEVIS EN LIGNE

Vous pouvez obtenir un devis en ligne en cliquant ici

Devis

UN PROJET ?

Contactez-nous au
06 92 24 24 68

LABEL ARTISANS

INSCRIVEZ-VOUS

Prenons rendez-vous!

Z

Nous envoyer un mail

Pour envoyer un message au groupement d'artisans merci de compléter les informations suivantes:

Z

Appelez-nous!

Vous avez un projet, des questions ou tout simplement besoin d'une formation, appelez-Nous!

Z

Venez-nous rendre visite!

Le groupement d'artisans vous accompagne dans vos projets alors, n'hésitez pas à venir nous rencontrer au153 ter avenue Marcel Hoarau à Sainte Clotilde.

14 + 15 =

À propos

Promotion immobilière, Rénovation, construction… Des artisans professionnels et qualifiés à votre service !

Contactez-nous

Groupement Artisans
 153 ter avenue Marcel Hoarau
97490 Sainte Clotilde, Réunion

Pin It on Pinterest

Share This